Accueil » Actu » Induction ou vitrocéramique ?… Bien comprendre les différences pour mieux choisir!

Induction ou vitrocéramique ?… Bien comprendre les différences pour mieux choisir!

Induction ou vitrocéramique ?… Bien comprendre les différences pour mieux choisir!

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que l’induction ? :

  • Son principe de fonctionnement :

 

Sous une plaque de verre  « vitrocéramique », se trouve une bobine de cuivre, sous chaque foyer, qui émet un champ magnétique.

Lorsque l’on pose un récipient avec un fond ferreux uniquement (inox ou fonte), sur l’un des foyers, ce premier chauffe car la casserole entre en contact avec ce champ magnétique, cela permet alors la cuisson.

Pour faire le test si vos casseroles sont compatibles avec ce système de cuisson, il suffit d’appliquer un aimant sous le récipient. Si celui reste collé, il est possible d’utiliser cette casserole.

C’est l’idéal pour une ceux qui exigent une parfaite qualité de cuisson, pour tous les jours, économique précise et rapide.

 

  • Ses similitudes avec le système gaz et ses avantages:

 

  1. Deux fois plus rapide que les plaques gaz traditionnelles et plus précise, elle permet de porter 2 litres d’eau à ébullition en un temps record de 4 minutes seulement.

Sa commande est instantanée. Il suffit d’appuyer sur le bouton pour qu’elle change de température en un rien de temps.

C’est aussi l’idéal pour saisir des viandes parfaitement selon vos goûts, sans que celles-ci ne se transforment en « semelle cartonnée ».

En ce qui concerne le mijotage, il est possible de descendre très bas en température ce qui évite aux aliments de brûler et permet de ne pas forcément rester à côté pour surveiller la cuisson.

 

  1. Très simple à nettoyer, il suffit de passer sur la plaque tiède une éponge humide suivi d’un chiffon doux pour ou un sopalin pour ne pas laisser de traces. En effet comme le foyer ne chauffe pas entièrement, même s’il y a des éclaboussures ou des débordements, ceux-ci ne vont pas cuire et vont rester liquide. Il n’y a pas forcément besoin de gratter pour décoller les tâches.

Pour les traces tenaces, il faut juste appliquer une éponge  imprégnée de  liquide vaisselle mélangé à du vinaigre blanc et laisser agir avant de rincer et d’essuyer.

Il existe dans le commerce un produit imperméabilisant pour protéger votre plaque des rayures et des traces et la garder plus belle et brillante plus longtemps.

 

  1. Très esthétique, sa surface lisse et brillante s’intègre parfaitement dans toutes les cuisines modernes.

Le plus souvent noire, il est possible de trouver certains modèles blancs, ou encore gris ou dorés chez certaines marques.

 

  1. Très économique, il n’utilise que l’énergie fourni sous le récipient. Le foyer ne chauffe que sous le diamètre de la casserole utilisée, il n’y a donc aucune déperdition d’énergie.

 

  1. Très sécurisé par rapport aux risques de brûlures, du fait qu’elle s’utilise uniquement avec des casseroles au fond plat et ferreux comme l’inox et la fonte. Ainsi il n’y a que le récipient qui chauffe alors que le verre reste froid.

De plus elle est équipée de nombreux systèmes de sécurité tel que :

Le verrouillage des commandes pour éviter que les enfants ne jouent avec les commandes.

L’arrêt de la plaque si la cuisson dure trop longtemps, cela évite les oublis.

La baisse de la température automatique pour peu que la cuisson soit trop forte.

L’extinction de la plaque en cas de débordement.

De plus il suffit de retirer la casserole du foyer pour que la plaque s’arrête. Cela est due au fait que la plaque n’est plus en contact avec le récipient ferreux.

 

  1. Première objection qui vient à l’esprit : « oh, ça veut dire qu’il faut changer toutes les casseroles !?! » …

Rassurez-vous : Par forcément, il est possible, par le biais d’un adaptateur circulaire en métal, à poser sur le foyer, d’utiliser toutes les autres casseroles. Toutefois si vous souhaitez optimiser l’utilisation de votre table de cuisson et de bénéficier de tous ses avantages, il est préférable d’utiliser ce procédé uniquement dans un premier temps, en dépannage plus qu’à long terme.

 

 

Qu’est-ce que la vitrocéramique ? :

  • Son principe de fonctionnement :

 

Sous une plaque de verre « vitrocéramique », se trouve des radiants, qui vont rougir à l’allumage pour permettre la chauffe de cette même plaque. Le foyer reste rouge et continue de consommer de l’énergie tant que la plaque n’a pas refroidi.

C’est le bon compromis pour faire des plats mijotés ou pour une utilisation occasionnelle.

 

  • Ses similitudes avec le système électrique (plaques en fonte) et ses avantages:

 

  1. Plus rapide que les plaques électriques ordinaires en fonte et moins gourmande en énergie, elle permet de porter 2 litres d’eau à ébullition en 9 minutes une fois son foyer chaud.

 

  1. Plus simple à nettoyer, une fois le voyant rouge éteint, il faut frotter avec une éponge humide voir savonneuse additionnée à du vinaigre blanc et essuyer à l’aide d’un chiffon doux.

Néanmoins si des traces ou tâches persistent, il est nécessaire de gratter avec une lame prévue à cet effet, généralement fourni avec la plaque lors de votre achat.

A force de frotter le risque est de voir ses foyers se ternir et perdre de leur éclat et des rayures risquent de se former.

Pour pallier à cela, il existe dans le commerce un produit imperméabilisant à appliquer en fin de nettoyage pour protéger la plaque des rayures et des traces, pour garder votre plaque belle et brillante plus longtemps.

 

  1. Plus esthétique, son aspect lisse et brillant est plus moderne que les anciennes plaques en fonte.

 

  1. Permet l’utilisation de n’importe quel type de casseroles.

 

Les différences entre les 2 systèmes de cuisson, induction ou vitro:

D’aspect identique en surface, ce sont 2 systèmes de cuisson totalement différents.

Si l’on compare les plaques gaz aux plaques électriques en fonte, on peut dire que le gaz est plus rapide, plus précis et donc plus économique que l’électrique !

D’un point de vue général, il en est de même pour les différences entre les plaques inductions et les plaques vitrocéramiques, avec une notion de sécurité en plus.

Dans toutes les émissions de cuisine à la mode, vous pouvez apprécier les grandes qualités d’utilisation de la plaque induction qui remplace de plus en plus « la bonne vieille » plaque gaz. Même les grands cuisiniers de renom s’équipent de plus en plus avec de l’induction, parfait compromis au gaz.

Rapidité, précision, performance, confort d’utilisation, son seul  inconvénient n’est autre que son prix d’achat, plus élevé que celui de la vitrocéramique.

Du reste, le choix de l’induction, est plus astucieux, notamment pour ses nombreuses sécurités ! Le fait qu’il n’y ait plus de risques de brûlures est un facteur important à prendre en considération.

Beaucoup de personnes âgées optent pour le système induction pour plus de tranquilité, notamment si leur mémoire leur faire défaut ! Fini le torchon qui brûle, oublié sur la plaque ou les risques de fuites de gaz !

Cependant il faut bien veiller à ce qu’elles ne portent pas de pacemaker, sinon, celui-ci pourrait être dérèglé, par le champ magnétique produit par la plaque de cuisson ! Dans ce cas, il est fortement recommandé de choisir une plaque vitrocéramique, tout de même plus appréciable que les anciennes plaques en fonte, pas très esthétiques et bien plus voraces en consommation d’énergie.

Pour ceux qui possédaient auparavant une table vitrocéramique et qui souhaitent en changer, il est important de noter que le foyer « halogène », que vous trouviez uniquement sur les modèles hauts de gamme, permettant une montée en température plus rapide et plus haute que le foyer « radiant », et permettant ainsi de saisir les aliments ou de porter de l’eau à ébullition plus vite, n’existe plus.

Avant il était possible de trouver des tables de cuisson avec 3 foyers radiants et un voir 2 foyers halogènes !… Aujourd’hui vous n’aurez plus que des foyers radiants, plus lents et plus gourmands en énergie ! Pour cause, les 2 uniques fabricants de  foyers « halogènes », sur les tables de cuisson, se sont recyclés dans d’autres domaines.

Ainsi, l’écart se creuse entre la qualité de cuisson de la vitrocéramique et l’induction alors que leur différence de prix aurait tendance à s’amoindrir en comparaison à il y a quelques années.

Alors, vous hésitez encore ?… Vitrocéramique ou induction ?

Il n’y a plus qu’à choisir !

 


Plus de conseils

Comments (9)

  1. BOURGEOIS dit :

    Dommage que les fabricants ne pensent pas aux personnes âgées qui ne veulent pas abandonner le gaz (pratique et visuel mais dangereux fuite, oubli, débordement…). Je cherche une plaque à induction à poser (pour ne pas enlever la cuisinière et faire des travaux de réaménagement) avec des signes très voyants (clignotants,plaques rouges….) quand l’induction est allumée avec le maximum de sécurité. Merci.

  2. eve dit :

    Merci pour toutes ces bonnes explications.
    Je vais pouvoir faire mon choix aisément.

  3. Dominique Greusard dit :

    C’est très clair et ça éclaire mon choix. Je n’hésite plus qu’entre une cuisinière mixte avec sécurité thermocouple et une cuisinière à induction (mieux sûrement, mais avec d’autant plus de surcoût qu’il faut remplacer une partie de la batterie de cuisine)… Merci pour ces infos.

  4. monelisa dit :

    Les explications sont claires mais je reste perplexe sur les foyers radiants. Il s’agit quand même d’un champ magnétique donc de radiations et on n’a à ce jour aucun recul sur l’impact sur la santé… Seul point cité : attention aux porteurs de pacemaker, ce qui montre bien que le champ magnétique ne peut être totalement canalisé.
    Les plaques vitrocéramiques dégagent leur chaleur par l’électricité. Mes plaques vitro ont 28 ans…De Diétrich, fabrication française. Vu leur grand âge, je m’attends à devoir les changer un de ces jours. Je pense rester fidèle à la chaleur classique Vitro (je cuisine beaucoup)

  5. boehm dit :

    très bien expliqué…
    le probleme que je rencontre avec l’induction c’est que, dès que je soulève une poêle ou une casserole ( exemple: pour récupérer le jus et nourrir la piece de viande) la plaque s’arrête puis s’éteint. et il faut tout re-regler…y compris avec le stop and go; pour cette raison je viens de me faire re-livrer une vitro…plus comptable ave mes gestes de cuisson..

  6. Perez dit :

    Bonjour, j’ai eu en cadeau des casseroles marque tefal, d après ma plaque vetrocéramique, je dois utiliser des casseroles sauf indiction, qu’elle est le risque sachant que je peus pas faire le changement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *