Accueil » Actu » La nouvelle vague « écologique » : Casseroles et poêles céramiques.

La nouvelle vague « écologique » : Casseroles et poêles céramiques.

La nouvelle vague « écologique » : Casseroles et poêles céramiques.

Cuivre, alu, inox, fonte, téflon…Et voilà la toute dernière génération de casseroles et de poêles : La céramique.

 

 

 

 

Ses avantages :

Elle permet de cuire, dorer, croustiller, vos aliments sans graisse. Cela permet de ne pas ingérer  d’huile ou de beurre brûlés, cancérigènes au-delà d’une certaine température. De plus, c’ est l’idéal pour une cuisine plus diététique.

Vous obtenez une cuisson plus saine, tout en procurant plus de saveurs à vos plats, sans pour autant nécessiter une température élevée  pendant la cuisson. En effet, la céramique, est un très bon conducteur de chaleur, c’est pourquoi il est conseillé de réduire de moitié la puissance de chauffe lors de son utilisation.

Les viandes sont parfaitement saisies sans attacher au fond du récipient, grâce à son revêtement anti- adhésif.

Avant la première utilisation,  il est recommandé d’appliquer une infime quantité d’huile végétale avec un essuie tout afin de la préparer. Cette opération ne sera plus nécessaire par la suite.

Pour le nettoyage, une éponge douce suffit. Les saletés se décollent avec beaucoup d’aisance. Néanmoins pour les aliments bien incrustés, il est préférable de la laisser tremper un moment dans l’eau chaude savonneuse, avant de la laver.

 

Mais en quoi est- elle plus écologique ?

D’une part la céramique est inoffensive pour l’organisme. Elle est  dénuée de métaux lourds tels que le plomb, nuisible à la santé, ainsi que de PFOA et de PTFE, que vous êtes susceptible d’ingérer avec vos vieilles poêles usagées.

Sans PFOA (acide perfluorooclanoïque): C’est est un polluant qui reste présent dans l’organisme plusieurs années. Ce composant libéré,  dès 230°, est considéré comme toxique par inhalation. Il n’est pas non plus biodégradable dans l’environnement.

Or, la température d’une poêle après 2 à 5 minutes d’utilisation est de 230° et peut grimper jusqu’à 390°, selon le mode de cuisson. A partir de cette température,  des gaz toxiques peuvent donc se dégager.

Sans PTFE (polytétrafluoroéthylène): Il est présent dans la pluspart des matériaux anti-adhésifs et possède une excellente inertie chimique. il n’est donc pas toxique à basse température. Néanmoins, à partir de 230°, il peut émettre des substances nocives.

Avec la céramique, il n’y a pas d’émanations toxiques sur les ustensiles utilisés, car elle possède une haute résistance à l’abrasion. Ainsi, aucuns résidus ne migrent dans les aliments lors de la cuisson.

D’autre part, le fait de pouvoir cuisiner à une température plus faible procure une économie d’énergie et réduit les émissions de Co2 de manière conséquente.

Avec des récipients céramiques, vous pouvez désormais cuisinez des aliments sains dans des ustensiles sains !

 

 


Comments (2)

  1. Alex Leclerq dit :

    Merci pour les conseils. Ca fait longtemps que je cherche de ceramique a montreal

  2. 84vincent dit :

    100% d’accord avec vous.
    J’apprécie beaucoup les poêles en céramique car elles sont faciles d’entretien et qu’elles permettent une cuisine saine et diététique.
    Si cela vous intéresse, j’ai fait un petit post la-dessus : http://www.ohpoeles.com/les-poeles-en-ceramique/

    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *