Accueil » Actu » Choisir une bouteille de Champagne

Choisir une bouteille de Champagne

Choisir une bouteille de Champagne

Choisir une bouteille de Champagne peut s’avérer être un réel défi lorsque l’on fait front à une offre de plusieurs dizaines de produits, voir, centaines dans certains hypermarchés.

Cet article a pour but de vous aider à choisir le type de Champagne adapté à l’occasion de service qui lui sera destiné.

Cependant, avant de se projeter dans les différents types de Champagne existant sur le marché, il est important de comprendre les caractéristiques de chaque cépage intervenant dans l’élaboration du produit miracle.

Les trois cépages emblématiques du Champagne sont le chardonnay, le pinot noir et finalement le meunier. Chaque type de Champagne est caractérisé par un assemblage (« mélange ») spécifique qui définira l’occasion de service du précieux nectar.

o Le chardonnay : fraicheur, minéralité (acidité + sécheresse), notes de fleurs & d’agrumes

o Le pinot noir : corps, puissance, arômes de fruits rouges

o Le meunier : souplesse, fruit, rondeur

Brut

Les Champagnes Bruts sont issus de l’assemblage du chardonnay, pinot noir et/ou meunier. Ces vins sont en règle générale équilibrés et adaptés soit pour l’apéritif soit pour le dessert.

A noter que certains champagnes bruts dits vineux tel que le Bollinger Brut ou le Paul Déthune Brut Grand Cru se révèlent sur des plats de poissons, volailles ou sur des fromages (camembert, brie, Salers).

Rosé

Les champagnes rosés peuvent être obtenus de deux manières :

1) Par assemblage de vins blancs et de vins rouges à condition que ceux-ci soient issus d’une AOC Champagne.

2) Par courte macération de la peau des raisins rouges – contenant les pigments de couleur – dans le jus de presse. L’intensité de la couleur dépendra du temps de macération des peaux dans le substrat.

Pour ce qui est de l’assemblage, nous restons sur le trio chardonnay, pinot noir et meunier avec souvent une plus forte proportion de ces deux derniers que dans les Bruts.

N.B.: Plus la proportion de pinot noir & meunier est importante plus le champagne sera puissant et corsé.

Je recommande ce type de Champagne sur des plats à base de légumes ou sucré/salé. Plusieurs écoles se distinguent sur la place du Champagne rosé au moment du dessert.

Personnellement, j’apprécie ces Champagnes sur les desserts aux notes d’agrumes, kiwis ou de passion.

Attention : jamais de Champagne sur les desserts chocolatés, préférez un Porto ou Banyuls.

Blanc de Blancs

Ces Champagnes 100% chardonnay possèdent des notes d’agrumes, de fleurs et ont la particularité de posséder un fraicheur très agréable.

Ces vins s’accordent très bien sur

– des apéritifs dinatoires à base :

o de toasts au saumon fumé, rillettes de poissons, tarama

o de jambon sec, melon, comté et parmesan

– des entrées à base de crustacés et fruits de mer

Blanc de Noirs

Les Champagnes blanc de noirs sont plus « masculins ». Ils accompagneront à perfection les charcuteries, les plats traditionnels (même en sauce) et les repas de chasse à base de gibiers.

Extra brut (= Zéro dosage, Brut nature)

La différence entre un Champagne Brut et Extra-brut provient de sa teneur en sucre. Les Champagnes Bruts ont une sucrosité comprise entre 8 et 10 grammes par litre, contrairement aux 2 grammes des Extra-bruts.

Ces Champagnes sont la Rolls-Royce de l’apéritif, à condition bien sûr d’aimer les vins frais et minéraux.

Focus sur les Champagnes millésimés

Que distingue un Champagne millésimé, d’un non millésimé ?

Un Champagne millésimé est élaboré seulement à partir des raisins d’une seule et même vendange. Les récoltes doivent être suffisantes, le raisin d’excellente qualité et le savoir-faire du vigneron unique, pour assurer au Champagne un équilibre et une saveur incomparable.

A l’inverse, les champagnes non millésimés sont obtenus par assemblage du raisin de l’année ainsi que de vins de réserve des années antérieures.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *