Accueil » Gros electromenager » Cuisson encastrable » La plaque induction

La plaque induction

La plaque induction

 » Quelle est la différence entre la plaque induction et la plaque vitrocéramique ? »

 

Tout le monde s’est déjà posé au moins une fois la question !

 

En réalité, ces deux types de plaques, complètement différentes dans leur principe de fonctionnement, ont le même aspect extérieur, d’où la confusion, puisqu’elles sont toutes deux composées du même support en verre céramique, sur lequel vous chaufferez vos casseroles.

Ce matériau vitreux, lisse et étanche, est résistant aux chocs mécaniques et aux chocs thermiques et se nettoie de la même manière.

Si elles se ressemblent de l’extérieur, leur différence réside à l’intérieur, ou plutôt sous le verre vitrocéramique.

 

Différence de fonctionnement

Le plus simple pour expliquer leur différence est de les comparer à ce que vous connaissez déjà, à savoir:

 

  • La plaque vitrocéramique s’assimile à la plaque électrique en thermes de résultats de cuisson et de consommation électrique, bien que la vitrocéramique soit plus rapide et consomme moins que le foyer élecrtique classique.
  • Son principe de fonctionnement est de laisser passer les rayonnements infrarouges produits par des éléments chauffants, appelés foyers radiants ( voir halogènes, sur certains modèles plus hauts de gamme), dissimulés sous le verre et représentés sur le dessus de la plaque par des formes graphiques; mis sous tension ils rougissent et deviennent visibles à travers la plaque.

 

  •  La plaque induction s’assimile à la plaque gaz, en thermes de résultats de cuisson et de consommation électrique, bien que l’induction soit 4 fois plus rapide et est plus économique que le foyer gaz.
  • Son principe repose sur ses propriétés électromagnétiques. Une bobine à induction, appelée inducteur, est alimentée par une bobine électronique qui est placée sous le verre céramique.
  • Mise sous tension, la bobine créée un champ électromagnétique. Ce champ est constitué de courant d’induction, c’est à dire de courant, à hautes fréquences, qui provoque un échauffement de la masse métallique du récipient posé sur la table de cuisson. La chaleur est donc produite dans le récipient et non sous celui-ci. Parconséquent c’est la casserole qui chauffe et non la plaque. Ainsi, si vous soulevez le récipient de la plaque, le voyant du niveau de température clignote puis la plaque s’éteind! Si vous posez la main sur cette plaque vous ne risquez pas de vous brûler.
  • La puissance est fournie en fonction de la taille du récipient.
  • Si le récipient culinaire à fond métallique possède un diamètre inférieur à 10 cm , le foyer ne se met pas en route.

 

Equipement

L’ustensile de cuisine utilisé doit avoir un fond ferreux pour réagir au champ magnétique.

Pour tester  vos ustensiles, disposez un aimant sous la casserole. Si ça aimante, votre ustensile est compatible avec l’induction, si ce n’est pas le cas, il faudra en changer.

Néanmoins, il existe sur le marché des disques relais afin de créer un contact entre le  récipiant ne possédant pas un fond ferreux et la plaque, pour éviter de changer toutes les casseroles .

 

 La puissance

Varie entre 3200 et 9200 watts. Chaque foyer possède une puissance différente.

Branchement sur du 32 ampères.

 

Les avantages

Sécurité

Rendement très efficace car la cuisson est rapide

Economie d’énergie

Entretien plus facile car la plaque est lisse et reste froide. Ainsi les éclaboussures éventuelles sur la plque ne cuisent pas et restent liquides. Un coup d’éponge suffit à tout enlever. Plus besoin de gratter pour décrocher les saletés! Votre plaque est donc moins sujette aux rayures.

 

Les inconvénients

Seuls les ustenciles composés d’un fond métallique, comme la fonte, ou l’inox, fonctionnent sur la plaque induction.

 

Les sécurités

L’interrupteur thermique

Le témoin lumineux de chaleur résiduelle : reste allumé tant que la température est supérieure à 60°.

La détection des récipients

Sécurité enfant : bloque les commandes

Témoin de mise sous tension

Anti-surchauffe

Arrêt automatique

Système anti débordement : coupe l’alimentation si un liquide se répand jusqu’au boutons des commandes de la plaque. Sur certaines plaques une alarme sonore se déclenche.

 

Nombre de foyers et dimensions extérieures

  • Plaque standard (L60/ P51): Possède 3 ou 4 foyers.
  • Plaque domino (L30/ P26 cm): Possède 2 foyers
  • Plaque grande largeur (L65/80 ou 90 cm/ P51 cm): Possède 4 ou 5 foyers.

 

Dimensions d’encastrement

  • Plaque standard: L56/P49 cm
  • Plaque domino: L28/P49 cm
  • Plaque grande largeur: L.. /P49 cm
  • Sa hauteur varie entre 5 cm et 8 cm

Attention, sous la plaque est placé un ventilateur assurant la ventilation de l’air afin de permettre le refroidissement des composants électroniques

 

Spécificités

  • Certains marques  proposent des touches tactiles permettant d’activer une mise en marche indépendante de chaque foyer, très pratique si l’un d’entre eux tombe en panne car cela permet, tout de même, de pouvoir allumer les autres foyers.

 

  • Idem pour la minuterie: Permet de programmer une fin différée sans avoir besoin de surveiller la cuisson. Idéal pour le mijotage.

 

  • Idem pour le booster: Permet de monter à haute température très vite pour saisir les viandes ou porter de l’eau à ébulition en à peine 2 minutes.

 

  • Ces mêmes marques proposent aussi des accès directs à des niveaux de puissance intermediaires »doux », « moyen » ou « vif », ce qui évite d’avoir à appuyer plusieurs fois sur la même touche pour augmenter la puissance ( de 1 à 10).

 

  • Certains modèles hauts de gamme permettent de cuire sur toute la surface de la plaque sans délimitation de zone de cuisson.

 

A RETENIR

Sécurité

Puissance

Nombre de foyers


Plus de conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *