Accueil » Actu » Dyson souffle ses « 20 cyclones »

Dyson souffle ses « 20 cyclones »

Dyson souffle ses « 20 cyclones »

 

 

 

 

 

Happy Birthday Dyson !

« Dis papa, dessines moi un Dyson ! »…

Aujourd’hui le « Petit Prince de l’aspirateur » est devenu grand. Et pour l’occasion de ses « 20 printemps » il organise une « Ménage Party ».

Pour fêter cet évènement, toute la famille « DC » est réunie.

 

Les derniers arrivants conviés sont les « Ball» :

« DC 52 cinétic» et  son petit frère «DC 48» de leur petit nom et le cousin sans fil « DC 62 Digital Slim».

 

Les « Ball» (dont vous avez sûrement déjà fait la connaissance du grand frère, « DC37», quelques années auparavant) sont de véritables bout- en train!

Quand ils se mettent à  « vivifier l’air », ils ne mettent pas « à sac » l’ambiance. Autant dire qu’ils mènent « la danse».

Ce sont de « beaux gosses », au « look » très tendance et à la « silhouette ergonomique ».

Ils ont beaucoup de succès et font des ravages auprès de la gente féminine et masculine avec leur belle « carrosserie » et leur « brosse musclée »!  Il faut bien avouer qu’ils ne laissent personne de « marbre».

En effet, il faut les suivre sur la piste : Leur « châssis articulé » leur permet de « surfer » sur des rythmes effrénés entre meubles et canapés ! Et leur « centre de gravité bas» leur procure plus de « stabilité» sur le « dance-floor» dans leur chorégraphie aux « virages serrés ».

Oui, on peut l’affirmer, ils ont le sens de la « faite le ménage » !

 

Avec DC 52 Cinétic, la poussière « coule à flot»! :

  • La norme « pas de perte d’aspiration» des aspirateurs sans sac classiques, est basée sur  50gr de poussière (soit l’équivalent d’une coupe de champagne). Par conséquent,  ces données ne sont aucunement significatives de la réalité.

 

  • DC52 Cinétic, lui, peut « boire» plus que de raison puisqu’il est conçu pour avaler de « grandes gorgées de poussière », jusqu’à 47,5 kg sur 10 ans, sans aucun nettoyage de filtre, ni changement de filtre! Une véritable révolution dans le monde de l’aspiration !

 

Tout cela sans pour autant être contrôlé positif à « l’étilo- poussière test ». Avec sa nouvelle technologie cinétic, DC52 « lève son verre» et « trinque» à volonté! Tchin !

 

 

  • D’où lui vient cette aisance, ce flux? Tout simplement de ses petits cônes sur son système cyclonique! En effet, plus les cônes sont petits et nombreux, plus l’aspirateur peut filtrer les poussières fines. Seulement qui dit réduction des cônes dit réduction de leur extrémité. Ils risquent donc de s’obstruer ! D’où l’innovation : La technologie cinétic.

 

  • Cette nouvelle technologie équivaut à de petits embouts souples positionnés à l’extrémité des cyclones. Ces petites ailettes vont tout simplement vibrer pour ne plus  boucher les cyclones. Du coup il n’y a plus nécessité d’avoir un filtre avant moteur.

dyson dyson

Le « DC 48 », le petit frère timide, « mignon à croquer »!…  hummm, mais si l’on en croit le proverbe : « il faut se méfier de la poussière qui dort ! »

  • Plus « discret», il « smurf » et tourne sur une main. Avec sa taille de 38 cm, il tient sur une feuille A4.

dyson

 

  • 30% plus « lèger». Son poids plume de 2,7kg est très apprécié et lui permet des extravagances.

 

  • 50% plus « silencieux » que les modèles de sa catégorie, grâce à un travail sur sa conception acoustique.

 

En effet des conduits d’air amortissent le son en canalisant les turbulences créées par l’aspiration. De même, l’orientation du moteur est ajustée. Le son de l’air brassé par les cyclones est ainsi atténué.

 

  • Et pourtant, la saleté a de la poussière à se faire ! Ne vous fiez pas aux apparences, il suit ses grands frères « Ball » sur leurs pas grâce à son « moteur numérique V4 » qui lui confère des  « performances identiques » à un aspirateur « traîneau classique ». C’est un véritable concentré de technologie et de puissance dans un format miniature !

 

Le « DC 62 Digital Slim », n’est pas en reste, bien que sans fil :

  • Avec son poids de 2 kg, réparti au niveau de son poignet, il « rape» tout du plafond au plancher et se faufile partout.
  • dyson

 

  • Tel un « DJ scratchant sur  sa platines vynile», sa large  brosse motorisée, plus performante,  aux filaments en  fibre de carbone neutralise toute électricité statique pour faciliter la capture de fines poussières sur sols durs et ses  poils en nylon irrissent en profondeur n’importe quelle moquette ou tapis ! Elle apporte ainsi un meilleur taux de dépoussiérage que son prédécesseur.

 

  • Il « monte sur ses grands chevaux » avec son tout nouveau   moteur V6 rapide et puissant qui désormais, concurrence n’importe quel traineau sur la piste.

 

 

  • Ses  2 rangées de cyclones, montées en parallèle, offrent des forces centrifuges qui capturent et filtrent les poussières les plus fines grâce à un débit d’air constant.

 

  • De plus, il se démonte et se remonte en 9 secondes chrono, test à l’appui. (voir photo ci-jointe)
  • dyson

 

 

 

Finit « Au temps où en emporte le vent » !

Aujourd’hui ce n’est plus « l’ère de la galère» !

Le « ménage » se joue sur un « nouvel air » !

Un nouveau groupe donne le groove : « Les Dysons » sont lâchés sur un « air endiablé » !

Celui des « Dysons Three »: « ABCeasy as, ONE TWO THREE…oh simple as, DO RE MI, ABC, ONE TWO THREE Dyson you and me…! »

DC48, DC 52, DC 62, restez bien accrochés, c’est l’heure de nettoyer le plancher !

Sur le « dance-floor », les « Dysons » sont déchaînés !

La poussière peut toujours se planquer !

 

Dyson n’a pas de poussière dans les idées

Redoublant d’ingéniosité

Pour faire fumer ses cyclones.

Ahhh, les jeunes… toujours plus à la pointe de la technologie !

dysondysondyson

 

 

 


Plus de conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *